Assemblée HFR et RFSM : Loi sur le personnel de l’Etat de Fribourg (LPers)

de: Gaétan Zurkinden

La motion Bapst / Wuethrich – qui propose de sortir le personnel de l’Hôpital fribourgeois (HFR) et du Réseau fribourgeois en santé mentale (RFSM) de la Loi sur le personnel de l’Etat de Fribourg (LPers) – sera très vraisemblablement discutée au Grand Conseil durant la session de novembre (du mardi 6 au vendredi 9 novembre).

Le 22 mai 2018, la journée d’actions et de grève organisée à l’appel du SSP avait permis d’obtenir le report du traitement de la motion Bapst / Wuethrich.

Aujourd’hui, la mobilisation du personnel et l’immense soutien de la population ont permis de faire bouger les lignes : ce qui était inimaginable en mai – obtenir une majorité contre la sortie de la LPers – est à présent possible. Cela implique, toutefois, que la mobilisation du personnel se poursuive.

Afin de décider de la mobilisation du personnel lors du traitement de la motion Bapst/ Wuethrich en novembre, le SSP invite le personnel de l’HFR et du RFSM à une

Assemblée du personnel, Lundi 29 octobre, à 19h00,

Au Café de l’Escale (Route de Belfaux 3, 1762 Givisiez)

Ordre du jour proposé :

  1. Positions politiques au Grand Conseil.
  2. Présentation de la « Procédure en cas de grève à l’HFR » convenue avec la Direction de l’HFR.
  3. Décision sur la mobilisation. En cas d’absence de majorité claire contre la sortie de la LPers, le Comité du SSP – HFR propose d’appeler à une nouvelle « Journée d’actions et de grève » à l’HFR et au RFSM, le lundi 5 novembre.

Les conséquences en cas de sortie de la LPers

  • Diminution très forte des salaires, de l’ordre de 10%.
  • Suppression des augmentations annuelles et de l’indexation.
  • Suppression des protections contre le licenciement.
  • Remise en cause de la rémunération du travail de nuit, du service de piquet, de même que des vacances, du congé maternité ou encore du congé paternité.