Réforme cantonale de la fiscalité des entreprises: déséquilibrée et à combattre !

de: Virginie Burri

Ce jeudi, les députés du Grand Conseil ont décidé de maintenir la baisse drastique du taux d’imposition du bénéfice des entreprises à 13,72% (19,86% actuellement) et l’ensemble des privilèges fiscaux. Quant à l’impôt sur le capital, il sera divisé par trois !

Ce dumping fiscal engendrera des pertes de plusieurs millions pour les collectivités publiques. Rien que pour le Canton, elles s’élèveront à 40 millions par an pour les prochaines années et à 120 millions par an dès 2030. La facture sera sans nul doute adressée à la population : mesures d’économies dans les services publics et hausses d’impôts sur les personnes physiques (comme c’est le cas dans plusieurs communes vaudoises).

Pourtant, afin de supprimer les statuts spéciaux, une réforme équilibrée aurait été possible.

La question du référendum sera abordée le 20 décembre et le SSP-région Fribourg appelle l’ensemble des membres du « Comité pour une réforme fiscale équilibrée et durable » à se prononcer pour son lancement.
Rappelons que les bernois ont récemment refusé – à 53,6% - une baisse du taux d’imposition à 18,7%, soit un taux bien supérieur au taux décidé ce matin par le Grand Conseil.

Cette News au format PDF